Vous allez accueillir des amis, des cousins ? Ils ne connaissent pas la région ? Faites leur découvrir notre patrimoine culinaire : le célèbre gâteau nantais, ce dessert moelleux aux saveurs des Antilles, une invention du 19ème siècle.
Faites leur savourer ce mélange subtil de sucre, d’amandes, de beurre, arrosé de rhum… Allez hop, en cuisine.

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 35 à 40 minutes

Pour régaler 6 touristes, il vous faudra :
150 gr de sucre
125 gr de beurre demi-sel, (Bretagne oblige)
100 gr de poudre d’amande
3 oeufs
40 gr de farine
4 cuillères à soupe de rhum
Pour le glaçage :
100 gr de sucre glace 
2 cuillerées de rhum

Préchauffez votre four à 160° (thermostat 5). Tout est prêt ? On y va !

Tournez en mousse les 125 gr de beurre demi-sel avec les 150 gr de sucre, très énergiquement pendant 2 à 3 minutes. C’est très important pour le moelleux du biscuit. Ajoutez ensuite les 100 gr de poudre d’amande. Mélangez encore. Battez les 3 oeufs en omelette. Ca y est ? Maintenant incorporez- les petit à petit.

Ajoutez ensuite la farine sans trop mélanger et 2 autres cuillères à soupe de rhum. C’est terminé, vous voyez, c’est vraiment simple ! Versez la pâte dans un moule à tarte de 22 cm. Et hop, au four.

Vous avez 35 minutes devant vous pour mettre au point le circuit touristique que vous proposerez à vos amis.  Le château des Ducs, une promenade sur l’Erdre, la cathédrale etc…

Votre cuisine embaume, les 35 minutes sont passées, votre gâteau a pris une belle couleur dorée. Souvenir des Antilles oblige, dès la sortie du four, arrosez votre gâteau de 2 cuillères à soupe de rhum.

Une fois refroidi, faites votre glaçage : mélangez 100 gr de sucre glace et 2 cuillères à soupe de rhum. Nappez le gâteau avec une spatule et mettez au frais.

Si vous êtes puriste, vous ne dégusterez votre oeuvre que le lendemain, il sera bien meilleur, mais puriste ou gourmande… comment résister ? A vous de choisir. Faites le déguster à vos touristes de passage, ils en garderont comme vous un souvenir doux, fondant et parfumé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :